Joëlle Milquet - Jacqueline Galant...

February 20, 2016

 

Les rubriques de l’Avenir du vendredi 5 février 2016  (« Ceci dit : Galant-Milquet 3-3 » sous la plume de Nathanaël Jacqmin) et du samedi 6 février 2016 (« L’an prochain : garder Jacqueline » trait d’humour au picrate de Xavier Diskeuvre) m’ont amusé (c’est déjà çà) et irrité (c’est peu dire).

Vous y mettez deux femmes ministres à l’index…en tout bien tout honneur.

D’un côté, dans le premier article, vous leur attribuez le titre de « CLAMPINS » et de l’autre, dans le second article, vous attribuez à Jacqueline Galant « BOULETTES » et « RETROPEDALAGES »,

Bourgmestre depuis 3 ans d’une petite commune luxembourgeoise, j’appréhende et je mesure avec beaucoup de passion l’importance et la difficulté de la fonction. Jacqueline Galant, bourgmestre de Jurbise, est passée par là et elle y a fait ses preuves, reconnues par ses concitoyens. Sollicitée par son parti, elle ne peut pas dire que l’acceptation de sa fonction ministérielle s’est faite « à l’insu de son plein gré ». S’il faut bien admettre que tous les postes ministériels sont « difficiles » (vu le règne du ‘no money’), il est clair que son mandat (Mobilité)  était dès le départ « compliqué ». Beaucoup de ses prédécesseurs, grands routiniers des cabinets, s’y sont cassé les dents. Je m’arrête là…en faisant toutefois remarquer que ceux qui ont organisé, durant  toutes ces années, le chaos actuel respectent un silence assourdissant. Pour ce qui concerne Me Galant je ne peux m’empêcher de  lui accorder une certaine sympathie  et de lui souhaiter bon courage dans ce monde de machos….Ca va lui faire une belle jambe me direz-vous, mais au moins, elle sait qu’il y a, à Hotton, une personne, CDH  de surcroit, qui ne lui tire pas dessus à boulets rouges…

Affubler Joëlle Milquet du titre de « CLAMPIN », cela me dérange et cela me gêne.

Rappelez-vous…REMENBER !

Qui a osé, mené et réussi la transformation du PSC (Parti Social Chrétien) en CDH (Centre Démocrate Humaniste) avec tout le risque que cela comportait ? C’est Joëlle.

Qui a osé faire un ministre et mettre à la tête du CDH un potache de cour de récréation (Benoit Lutgen) aujourd’hui devenu un interlocuteur et un négociateur reconnu par ses pairs ? C’est Joëlle.

Qui a négocié les accords « Boniface et Polycarpe » pour donner à l’enseignement libre l’accès aux subsides pour la rénovation et la création des bâtiments des écoles libres ? C’est Joëlle.

Qui a négocié et obtenu, après un long soutien,  et dès qu’elle en a eu l’attribution, un statut correct pour les gardiennes d’enfants conventionnées de l’ONE ? C’est Joëlle. Et j’en passe…

Non ! Désolé ! Joëlle Milquet CLAMPIN ? Je n’accepte pas… même si sa dialectique et sa gestuelle en irritent plus d’un. Je n’ai aucun doute : dans ses nouvelles fonctions (Enseignement et Culture  à la Communauté Française Wallonie Bruxelles), elle va se consacrer à des réformes ! Plairont-elles ou ne plairont-elles pas ? Seront-elles efficaces ou ne le seront-elles pas ? Soyons bien certains d’une chose : ses détracteurs feront tout pour qu’elle ne se sente pas,  dans la conduite de ces réformes, « comme un poisson  (même mammifère) dans l’eau » ! Mais on peut aussi être certain d’une autre chose : au moins, elle,  elle osera car jamais elle ne se cache (à l’eau…)

Bref, ce sera Joëlle.

Jacques Chaplier. Bourgmestre de Hotton.

 

Tags:

Please reload

Posts à l'affiche

ATTRIBUTIONS DES COMPÉTENCES COLLÉGIALES - COMMUNE DE HOTTON

October 28, 2018

1/7
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives